Chargement en cours...
Alex-Mot-à-Mots le 16/06/2017 | Chronique d'un livre

Trois grands fauves

Trois grands fauves
Je retrouve la plume si particulière de l’auteur, dans ce livre encore une fois différente. Il a choisi de nous parler de personnalités plus vraies que nature, des ogres qui ont dévoré la vie et parfois leurs semblables, pour certains même la mort n’a pas voulu d’eux jusqu’au couperet final. J’ai aimé que les histoires se répondent, j’ai cherché les détails communs (le vin, l’absence du père….). Des personnages hors norme, dont il est bon de se rappeler qu’ils ont existé dans notre époque si politiquement correcte. L’image que je retiendrai : Celle de la statue de Danton à Paris, l’une des deux seules à ne pas avoir été déboulonnée par les Allemands pendant l’occupation.
Publié le 16/06/2017 14:06:44 par
5
Je retrouve la plume si particulière de l’auteur, dans ce livre encore une fois différente. Il a choisi de nous parler de personnalités plus vraies que nature, des ogres qui ont dévoré la vie et parfois leurs semblables, pour certains même la mort n’a pas voulu d’eux jusqu’au couperet final. J’ai aimé que les histoires se répondent, j’ai cherché les détails communs (le vin, l’absence du père….). Des personnages hors norme, dont il est bon de se rappeler qu’ils ont existé dans notre époque si politiquement correcte. L’image que je retiendrai : Celle de la statue de Danton à Paris, l’une des deux seules à ne pas avoir été déboulonnée par les Allemands pendant l’occupation.
Les médias en parlent aussi
Gardez un oeil sur l'actualité
Inscrivez-vous et recevez notre revue hebdomadaire des medias
Chroniques du même auteur