Chargement en cours...
Olivier le 03/10/2013 | Chronique d'un livre

L’Homme coté en bourse, quand le football rattrape la fiction

Après avoir vu l’excellent sujet Foot business : enquête sur une omerta réalisé par Cash Investigation et diffusé sur France 2 , je n’ai pu m’empêcher de faire le rapprochement avec HSE (Human Stock Exchange), une bande dessinée dont j’ai particulièrement apprécié le scénario de Xavier Dorison.

Quel rapport entre le football business, présenté dans l’enquête, et cette bande dessinée ? A première vue aucun et pourtant, ce qui n’est que pure fiction dans la BD, devient réalité dans le football grâce à d’imaginatifs montages financiers. C’est ainsi que "le joueur de football" devient un produit purement financier recherché par des investisseurs désireux de rendements indécents élevés. Et c’est là que le rapprochement avec l’univers de HSE est permis.
planche Human Stock Exchange
Présenté au cours du reportage, Eliaquim Mangala, joueur français recruté pendant l’été 2011 par le FC Porto pour 5 saisons nous servira d’exemple. A 20 ans, Mangala rejoint un club prestigieux mais ce qu’il ignore, c’est l’étrange montage financier qu’il va susciter. Ainsi, le 30 décembre 2011, le club portugais en manque d’argent frais, suite à son élimination en Champions League, cède une partie des "droits sportifs" de Mangala à plusieurs fonds d’investissement. Le FC Porto ne détient plus depuis, qu’environ 55% des droits du joueur, les 45% restants l’étant par des fonds d’investissement.
Human Stock Exchange, Tome 1 de Xavier Dorison
Et maintenant le script de HSE : un jeune homme à fort potentiel, Felix Fox, est sélectionné pour rejoindre les "Red Eyes", ces élus "qui ont accepté de se faire coter en bourse et dont les yeux rougis nous indiquent les longues journées de travail..." Mais malgré le succès de son introduction en bourse, Felix se rend vite compte que sa vie ne lui appartient plus : santé, promotion professionnelle, vie sexuelle, répartition des charges au sein du couple aucun sujet n’est tabou pour des actionnaires soucieux de maximiser leurs profits.
planche Human Stock Exchange
Finalement, l’Homme n’est plus alors considéré, à l’instar du cas Mangala, que comme un paquet d’actions. La question se posera rapidement de la déontologie. En effet que se passe-t-il lorsque deux champions détenus par la même écurie (comprendre fond d’investissement) se rencontrent ? Les patrons (entendre fond d’investissement) restent-ils toujours neutre ? Nous ne sommes qu’au début de montages financiers qui auront bientôt plus à voir avec de l’ingénierie financière que du sport.

Jusqu’où sommes-nous prêt à aller ? C’est toute la question que pose HSE.

Mais en attendant n’oubliez pas d’aller au stade et d’acheter le maillot de votre joueur préféré car c’est grâce à nous (les supporters de cœur) que l’investisseur peut obtenir des taux de rendement entre 15% et 20% sur certains joueurs...
Nos sources :
• Revoir sur Dailymotion l’émission Cash investigation: foot business Partie 1
• Lire l’article Course-poursuite, Fédé en panique : le bon « Cash investigation » sur le foot sur Rue89.com
• Pour en savoir plus sur le transfert d’Eliaquim Mangala lire l’article Un footballeur français vendu à des fonds d’investissement sur FranceTVinfo.fr
Les médias en parlent aussi
Gardez un oeil sur l'actualité
Inscrivez-vous et recevez notre revue hebdomadaire des medias