Chargement en cours...

Un jour, un livre, la chronique

par Aydora
La théorie des géants - T1 - Le cercle des six
La théorie des géants - T1 - Le cercle des six
Ewen Luneau est professeur et tombe sur un ouvrage d'un de ses mentors qui a longtemps été conspué pour ses théories fondées plus sur les spéculations que sur les preuves scientifiques et matérielles. Cette note le mène droit dans une aventure rappelant son passé de "chasseur de trésor". Mais l'histoire ne se déroule pas aussi simplement qu'il l'aurait souhaité et il se retrouve face à un de ses anciens commanditaires. D'un bout à l'autre du monde, il recherche des ossements mesurant quasi le double d'une ossature normale. De quelle civilisation s'agit-il ? Adepte d'Indiana Jones et autre série telle que "Sydney Fox l'aventurière", j'ai été assez vite conquis par le résumé de l'histoire. Promettant aventure, énigme à résoudre et Histoire, je suis vite entrée dans l'univers de l'auteur, malgré je dois dire une police d'écriture dont il a été difficile de s'accommoder. Le personnage d'Ewen Luneau ne ressemble pas au héros ordinaire : il a un passé relativement chargé en "mauvaises actions", un caractère solitaire et brut de coffre qui ne rend pas toujours sa compagnie des plus agréables. Mais au fur et à mesure de l'histoire, on le découvre entier, curieux, droit, et empli d'une volonté de remettre à niveau ses actions présentes et passées. L'écriture me semblait un peu laborieuse au début, mais au fur et à mesure, je me suis habituée au style de l'auteur, très visuel, sans aller dans des descriptions trop poussées. Je garde pour exemple des scènes d'action faciles à s'approprier sans avoir à visualiser la scène longuement. De plus, les rebondissements sont savamment distillés, donnant de la légèreté et de l'intérêt à l'histoire jamais statique, en perpétuel changement et mouvement. J'ai été un peu prise de court par la disparition d'un des personnages que j'aurais beaucoup aimé retrouver dans d'autres tomes, comme un éternel ennemi. Les personnages ne manquaient pas de consistance : de la secrétaire au "méchant", la palette des personnalités étaient complètes.
Dernières chroniques
Derniers livres notés
Gardez un oeil sur l'actualité
Inscrivez-vous et recevez notre revue hebdomadaire des medias