Chargement en cours...

Un jour, un livre, la chronique

Dracula
Dracula
Je n’aime pas les histoires de vampires, mais il me fallait lire ce classique de la Littérature mondiale (après mon Grand qui l’a lu cette année pour le collège, la honte). Bien m’en a pris (même si j’ai eu un peu peur au début du roman), car je pensais que toute l’action se déroulait en Transylvanie. Grave erreur ! Je savais pour les colliers d’ail, mais ce ne sont pas de simples chapelets comme on en trouve dans le commerce, que nenni, il faut que ce soient des fleurs d’ail. J’ignorai également que le Comte avait un certain pouvoir sur les animaux. Bref, ce fut une belle découverte, même si j’ai regretté le style ampoulé de certains dialogues quand les hommes s’adressent aux femmes (autres temps…) L’image que je retiendrai : Celle de l’odeur de l’ail frotté partout dans la chambre. Je n’ose imaginer au petit matin.
Dernières chroniques
Derniers livres notés
Gardez un oeil sur l'actualité
Inscrivez-vous et recevez notre revue hebdomadaire des medias